Molly Moon et le Maharadjah – Georgia Byng

J’ai reçu ce tome 3 de Molly Moon dans un paquet-surprise de ma boutique de livres d’occasion. Je n’avais donc jamais lu cette saga, me lançant donc directement dans le tome 3.

molly-moon-et-le-maharadjah-9539-250-400

Résumé du livre

Après Broadway et Hollywood, Molly Moon en Inde ! L’heure du grand défi sonne pour Molly Moon ! la fabuleuse hypnotiseuse et sa chienne Pétual sont kidnappées. Le ravisseur n’est autre que leur pire ennemi : le maharadjah de Waqt. Et il vient de catapulter Molly et Pétula à Jaipur aux Indes au XIXe siècle. Un coup de maître pour le maléfique maharadjah qui rêve d’anéantir Molly à tout jamais… Mais elle n’est pas encore neutralisée. Loin de là. Au contraire, sa plus belle aventure ne fait que commencer : mettre un terme aux projets du maharadjah fou et sauver le monde !

(pris sur livraddict)

Mon avis

J’avais peur en commençant directement avec le troisième tome d’être complétement perdue dans l’histoire mais ça a été grâce aux fréquentes descriptions sur les évènements précédents.

Molly Moon ainsi que son chien Pétula et ses amis Rocky et Forest se font enlever grâce au voyage temporel par le maharadjah de Waqt dans l’Inde de 1870. Le but de ce dernier étant de tuer Molly Moon avant sa découverte de l’hypnose afin de permettre les plans qu’elle a déjoué dans les tomes précédents. Mais il a enlever la mauvaise. Elle devra donc l’empêcher d’aller tuer son elle-même du passé en apprenant à maitriser le voyage dans le temps, le tout dans le cadre de l’Inde du 19e.

Si j’ai vraiment apprécié l’histoire ainsi que le cadre, j’ai trouvé l’écriture assez compliquée pour un roman jeunesse. Je me suis souvent retrouvée face à du vocabulaire assez spécifique sans explication au sein du roman, me refaisant penser au mantra de mon papa « toujours avoir un dictionnaire à portée quand on lit ». Le récit n’hésite pas non plus à parler d’énormément de sujets délicats comme le fait d’être orphelin, la dépression, la perte d’un enfant, la mort, le racisme, la conscience de soi, les regrets, l’alcoolisme et la pauvreté. Cela en fait un roman réellement excellent pour les adolescents et adultes mais compliqué pour quelqu’un de trop jeune.

Les personnages sont réellement agréables, ils ont chacun des qualités et des défauts qui les rendent naturels. Molly étant une hypnotiseuse très douée pour son âge a malgré tout des réflexions logiques par rapport à son vécu et pareil pour les autres personnages. Je trouve juste étonnant que le personnage d’Ojas, enfant des rues de l’Inde assez pauvre, connaisse autant l’histoire de son pays mais cela permet d’en apprendre beaucoup en cours d’histoire.

On y retrouve quelques incohérences mais dans l’ensemble on se laisse porter par le récit et les différents protagonistes. Le dénouement clarifie réellement les différentes situations et donne envie d’en savoir plus et de continuer avec les tomes suivants (même si je devrais déjà lire les précédents…).

Je le conseille donc même si je ne pensais réellement pas apprécier cette lecture au départ, le livre ne m’attirant vraiment pas. C’est donc une lecture plus adulte qu’elle en a l’air !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s