Lou ! Tome 7 : La cabane – Julien Neel

Lou ! est une série que je suis depuis plusieurs années maintenant, qui m’a d’abord beaucoup plu mais ensuite déçue… J’ai décidé de continuer pour voir si ça s’améliorait.

1507-1

Résumé

Cette année, déconnectez-vous, Lou vous invite sur la terre de ses ancêtres : à Mortebouse, où la 3G est inexistante ! Un tout nouvel album, en compagnie de sa maman, de Mina, Paul, Tristan, Mister Juice, et d’une myriade de nouveaux personnages, qui nous conduisent sur les traces d’une mystérieuse cabane…

(recyclé depuis Livraddict)

Mon avis

Lou ! c’est pour moi une histoire qui remonte au début de l’adolescence, quand je voyais la couverture des deux premiers tomes et que ça ne me tentait pas du tout. Mais ils étaient partout, alors m’ennuyant chez une amie j’ai bien fini par les lire. Je ne les ais plus lâchés, c’est même une des rares BD que j’ai pris la peine d’acheter. J’attendais les nouvelles sorties avec impatiences, bref une vraie histoire d’amour. Puis le tome 6 est sorti. Et là, pour moi c’était mort, je n’aimais pas les dessins, je n’aimais plus la personnalité de Lou, je ne trouvais plus l’humour de la série et le scénario m’a semblé vraiment n’importe quoi. En fait ça aurait pu être intéressant dans une nouvelle série, mais pas dans la continuité de celle-ci. J’ai donc pris le tome 7 à la bibliothèque dans le but de continuer une série commencée mais sans conviction.

Dans le tome 7, qui se place chronologiquement avant le 6, les personnages retournent aux sources du monde sans technologie et dans la nature tandis que l’auteur retourne aux sources de sa série : une bande d’amis déjantés qui se retrouvent pour des aventures improbables.

On retrouve donc les personnages connus ainsi que quelques nouveaux et beaucoup de références aux albums précédents. Tout le monde se retrouve +/- par hasard à Mortebouse. L’auteur joue avec les gags, mets de nouveaux liens entre les personnages, clarifie certaines situations.

Mais ça ne prend pas, il y a comme un gout de forcé. L’humour a l’air basé sur ce qui a déjà été fait, la ligne narrative est partie dans trop de direction et je n’arrive plus à me rappeler du cheminement de chaque personnages. Je ne ressens clairement plus la même chose.

L’album se laisse lire, certains passages m’ont amusée (notamment la « transformation » de Clément Fifrelin) mais ça s’arrête là. Les passages me semblent forcés, les relations entre les personnages assez peu naturels et dès qu’on repart vers « l’explication » du tome 6 j’ai complétement lâché.

Lu dans le cadre de ces challenges

525385509_c915550b24_b

Pour l’idée « une feuille morte » (les feuilles qui volent)

captu122

Si j’étais un livre je n’aurais qu’un seul mot dans le titre

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s