La lumière de Bornéo (Spirou) – Zidrou & Frank Pé

Mon adolescence aura énormément été dans les bandes dessinées et notamment dans les Spirou et Broussaille. Donc, un Spirou dessiné par Frank Pé ne pouvait être que tentant.

couv_287687

Résumé

Spirou n’est plus journaliste ! Après avoir refusé de modifier un article un peu trop critique sur un barrage hydroélectrique en pleine jungle palombienne financé par un gros annonceur du journal, Spirou claque la porte du Moustique. Désoeuvré, il décide de prendre le temps de vivre et de rattraper le temps perdu, notamment en se mettant à la peinture et au jardinage. Mais d’étranges événements vont l’empêcher de réaliser ses envies. Il y a d’abord la nature qui semble devenue folle et des champignons « qui n’existent pas » qui provoquent une véritable marée noire végétale, au grand désarroi de Pacôme. Il y a ensuite ces mystérieuses toiles révolutionnaires d’un auteur anonyme qui arrivent à la galerie Bernard et pour lesquelles le cheik Ibn-Mah-Zout est prêt à payer des fortunes. Et Fantasio qui est chargé par son journal de trouver l’artiste génial, créateur de ce nouveau courant pictural appelé « le zooïsme. Il y a enfin Noé, ce dompteur extraordinaire qu’on avait découvert dans « Bravo, les Brothers » qui est de retour en ville avec toute sa ménagerie et une gamine… qui n’est autre que sa propre fille, une adolescente ballottée depuis toujours et qui débarque de son Canada natal. Et que Noé va confier à Spirou ! Ce Spirou signé Frank et Zidrou est une fable humaniste et écologique menée par deux auteurs au sommet de leur art !

(repris sur Livraddict)

Mon avis

Spirou est une série que j’ai mis du temps à commencer malgré la présence de tous les tomes chez mes parents. Néanmoins, dès que j’ai commencé, je les ais tous lus et adorés. Par contre je n’ai jamais aimé un seul des tomes réalisés par d’autres auteurs. J’ai décidé de donner une nouvelle chance à cette série en voyant ce tome illustré par Frank Pé.

J’ai adoré le dessin évidemment. C’est un style que je trouve très vivant et dynamique qui accompagne la lecture et Spirou rentrait parfaitement dedans. J’ai bien aimé aussi la manière dont les personnages sont représentés ainsi que les nouveaux comme Fauvette.

J’apprécie aussi toujours les bande-dessinées qui se déroulent à Bruxelles et où je peux reconnaître les coins que je parcours tous les jour. Mais j’ai trouvé ça bizarre ; aucun Spirou ne se situe là et d’un coup il a toujours vécu en plein Bruxelles ? ça m’a un peu bloquée dans ma lecture.

Si j’ai apprécié l’histoire, je l’ai trouvée un peu bâclée. Beaucoup de pistes différentes sont ouvertes et je pensais qu’elles se rejoindraient pour se résoudre mais pas du tout. Du coup j’ai eu du mal à comprendre l’intérêt de certaines parties (surtout avec les champignons qui n’en sont pas ?) et j’ai senti un goût de trop peu à la fin.

Je suis ressortie satisfaite de ma lecture, mais plus les jours passent, plus j’ai un souvenir un peu amer d’histoire bâclée, de moments qui auraient pu être intéressants ou symboliques mais qui tombaient un peu à plat et de résolutions trop faciles. Je ne dirais pas que c’est une mauvaise lecture, loin de là, mais ça ne correspond toujours pas à ce que j’attends d’un Spirou.

Lu dans le cadre de ce challenge

525385509_c915550b24_b

Pour l’idée « une place ou un endroit » (la place devant l’atomium)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s