La garçonne et l’assassin – F. Virgili & D. Voldman

J’ai trouvé ce livre dans une boite à donner, le sous titre m’a tout de suite intriguée « Histoire de Paul, déserteur travesti, dans le Paris des années folles ».

9782228909174_1_75

Résumé

Paris, 1911. Paul Grappe et Louise Landy s’aiment et se marient. Survient la guerre. Paul déserte, se travestit en femme pour ne pas être arrêté et, pendant dix ans, aux yeux de tous, vit avec Louise sous l’identité de Suzanne Landgard. Il entraîne son épouse dans de multiples jeux sexuels et acquiert même une petite notoriété en étant l’une des premières « femmes » à sauter en parachute. En 1925, avec l’amnistie, Suzanne redevient Paul. Pour le couple, les choses commencent alors à se gâter…

A partir d’archives étonnantes (photos, lettres, journaux intimes, documents judiciaires), Fabrice Virgili et Danièle Voldman racontent la très curieuse – et tragique – histoire de Paul et Louise, une histoire qui brasse les questions des traumatismes de guerre, du travestissement, de l’homosexualité, des « troubles dans le genre », de la virilité, des violences conjugales et de la complexité des sentiments amoureux.

(venu de Livraddict)

Mon avis

C’est assez difficile de qualifier ce livre. Ce n’est pas un roman, étant donné que les faits sont réels et documentés mais je ne sais pas si on peut réellement parler de biographies pour autant, les auteurs devant imaginer la manière dont l’histoire s’est déroulée à partir de tous les indices possibles mais sans rien de très clair. Quoiqu’il en soit, c’était très intéressant à lire.

On suit donc Paul Grappe et Louise Landy à partir du moment où ils se rencontrent. Ils tombent désespérément amoureux et emménagent très rapidement ensemble. Mais bientôt, Paul doit rejoindre l’armée pour son service militaire, et tout de suite après pour la guerre. Il déserte et rejoint Louise. Au bout d’un temps, ils trouvent l’idée de le travestir pour passer inaperçu. Paul prend goût à son identité de Suzanne et cela dérive vers des questions de genres, mais aussi par la suite par des violences conjugales et le couple fait face à beaucoup de crises.

J’ai commencé l’histoire sans rien y connaître et en ayant uniquement lu le résumé. C’était parfois un peu lent étant donné qu’on a toutes les informations historiques, ainsi de comment les auteurs ont fait pour trouver les détails de leurs vie. Néanmoins, le livre accroche beaucoup et j’avais du mal à le reposer.

L’histoire est tellement abracadabrante qu’on a du mal à croire que ce soit vrai, et pourtant. Les personnages ont souvent « la chance » d’être à une époque où les choses se développaient dans leur sens, notamment le fait que le travestissement corresponde au moment de la mode des garçonnes. Ceci dit, si ce n’était pas à cette époque rien de tout ça ne serait arrivé non plus, c’est donc assez étonnant.

Bref, une lecture assez captivante et dont j’ai appris quelques trucs sur les mœurs de l’époque. De quoi avoir beaucoup de suspens avec une histoire pourtant bien vraie.

Lu dans le cadre de ce challenge

ungenreparmoispetit

Pour le genre du mois de Novembre « non-fiction », hélas je l’ai fini en début décembre

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s