Les autodafeurs tome 1 -Marine Carteron

Trilogie qui m’attire depuis un petit temps, je souhaitais une lecture plus douce après La garçonne et l’assassin, cela tombait donc à point nommé.

les-autodafeurs-tome-1

Résumé

A la mort de son père, Auguste part avec sa famille s’installer chez les grands-parents à la campagne. Mais ce qui s’annonçait comme un retour aux sources, se change en une aventure vertigineuse…
Car, au détour d’une conversation, Auguste apprend qu’il n’y a jamais eu « d’accident ». Son père a été assassiné par une mystérieuse société secrète, les Autodafeurs.
Leur but ? Le contrôle du savoir et la main mise sur sa forme la plus ancienne : Les livres….
Leur seul adversaire ? La Confrérie?
Son père en faisait partie et Auguste doit prendre la relève. Ce qu’il ne sait pas, c’est qu’il va mettre les deux pieds dans un complot d’envergure internationale.
Heureusement pour lui, sa petite soeur autiste, Césarine, a décidé de s’occuper de tout ça…

(Repris sur Livraddict)

Mon avis

Après la mort de son père, Auguste propose à sa mère et à sa petite soeur d’aller vivre chez leur grand-parent à la campagne. De là démarre une aventure où petit à petit des secrets de famille sont dévoilés ; On suit parfois Auguste qui décode leur mission familiale et parfois Césarine qui a l’air d’en comprendre beaucoup plus malgré qu’on ne lui ait rien dit et essaye de percer les secrets de la maison.

Il faut bien avouer que ce genre de romans fonctionnent toujours de la même manière, mais celui-ci à réussi à me scotcher principalement grâce aux personnages. Ils sont très naturels. Auguste est vraiment agréable à suivre, et on voit vite qu’au-delà de son côté « beau gosse qui veut plaire », il est aussi assez instruit et protecteur. Césarine est une jeune fille autiste, qui exprime peu d’émotions et ne comprend pas les jeux de mots, mais elle est super attachante. Elle s’obsède pour les plans et la taille des endroits ce qui l’amène à découvrir de plus en plus de secrets. Pour autant, elle ne se pose pas de questions, trop absorbée par la recherche des détails du lieu. Les deux personnages se complètent donc parfaitement pour comprendre la globalité de l’histoire.

Le récit est assez lent et on en apprend très peu dans ce premier tome, on sent que l’auteur avait prévu une trilogie et que le premier ne fait que mettre les bases. C’est un peu frustrant de vouloir en savoir plus mais de ne rester qu’au stricte minimum. Mais c’est une frustration que le personnage principal ressent aussi et on se retrouve donc dans ses comportements. Et, malgré cette douce mise en place, le suspens est suffisant pour me donner envie de me ruer sur le tome suivant.

C’est donc un premier tome qui n’apporte pas beaucoup de résolution, mais qui est super à lire, je n’ai pas vu le temps passer, et avec des personnages que j’ai absolument envie de continuer à suivre.

Lu dans le cadre de ce challenge

525385509_c915550b24_b

Pour l’idée « Quelque chose de vieux, vintage, antique » (le livre)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s