Lastman – Vivès, Balak & Sanlaville

Véritable phénomène actuellement, j’ai commencé Lastman suite à de nombreux conseils de toute part.

couv_183304

Résumé

Adrian Velba, 12 ans, est heureux. Après avoir travaillé dur toute l’année dans l’école de combat de Maître Jansen, il va enfin pouvoir participer, au grand tournoi annuel parrainé par le roi Virgil et la reine Efira. Hélas, à quelques heures de la clôture des candidatures, son partenaire fait défection, malade. Le coup est terrible pour Adrian, car il faut être deux pour s’inscrire au tournoi. Échec sans appel ? Non, car in extremis surgit un grand gaillard que personne n’a jamais vu en ville, Richard Aldana. Aldana propose à Adrian, une alliance pour combattre ensemble. Pleine de méfiance la mère d’Adrian, donne son accord du bout des lèvres…

(repris de Livraddict)

Mon avis

Qu’est-ce que j’entends parler de Lastman pour l’instant… Entre la série, le jeu vidéo, différents amis qui le lisent et son omniprésence dans les librairies, je me sens un peu matraquée. Mais n’ayant apprécié aucune bande-dessinée de Vivès, j’étais assez sceptique. Néanmoins, j’ai décidé de me lancer.

Je pense que le premier tome seul n’est pas réellement suffisant pour se forger un avis. Si il était agréable à lire, je sens qu’il y a derrière pas mal de choses qui se mettent en place pour la suite de l’histoire. Du coup, celui-ci s’articule surtout autour d’Adrian, un enfant qui souhaite participer a un tournoi de combat. Mais au dernier moment, son co-équipier annule. Finalement, il se retrouve avec un certain Richard, un homme adulte qui n’a pas pensé à trouver quelqu’un avec qui combattre, pour participer au tournoi.

L’univers est assez étrange, on se retrouve dans un tournoi avec des gamins et des adultes qui se battent ensemble (?), visiblement avec des techniques +/- magiques par moment (??) et leurs premiers adversaires ressemblent aux frères Bogdanov (???)…

Du coup, actuellement, je ne sais pas trop quoi en penser. Mais c’est très agréable à lire, les personnages sont naturels et je me suis surprise à rire régulièrement, on sent aussi quelque chose de plus profond pour la suite et un univers intéressant. La postface est aussi assez fun.

En bref, je vais continuer pour voir car je pense que c’est une série à lire sur du plus long terme.

Lu dans le cadre de ce challenge

Challenge BD 2017

Pour la consigne « Une BD en noir et blanc »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s