Sex story – Philippe Brenot & Laetitia Coryn

Voici une bande-dessinée instructive sur l’histoire de la sexualité, mais aussi du couple et de la vision de l’amour au fil du temps.

51tgozgrn9l-_sx361_bo1204203200_

Résumé

La sexualité, nous avons l’impression qu’elle est omniprésente. Pourtant, qui sait ce qu’elle est, qui sait d’où elle vient ? Qui la comprend vraiment ? Au cours des sept années que dure la formation d’un médecin, pas une seule heure de cours n’est consacrée à ce sujet important de la vie des humains. C’est la raison pour laquelle l’anthropologue et sexologue Philippe Brenot a voulu nous raconter cette histoire passionnante. Pour nous monter aussi qu’elle n’est pas un phénomène naturel mais bien une réalité culturelle qui se forge au fil de l’Histoire. Sex Story est la première histoire de la sexualité en bande dessinée. On y apprend énormément de choses, par exemple que Cléopâtre inventa le premier vibromasseur, ou pourquoi l’invention du microscope par les Hollandais a entraîné la diabolisation de la masturbation.

(repris de Livraddict)

Mon avis

Sex Story est une bande-dessinée qui a pour but de retracer l’histoire de la sexualité depuis le début de l’apparition de l’être humain à nos jours, le tout avec humour, sans tabous mais sans pour autant tomber dans la vulgarité.

La lecture de cette BD était assez intéressante car elle permet de faire un tour dans l’histoire d’un point de vue nettement moins connu. Au-delà de parler de sexualité, c’est aussi un bon rappel historique avec humour qui est fait. J’ai été assez étonnée de découvrir certains moments historiques que je ne connaissais pas du tout et j’ai surtout apprécié la partie sur l’Antiquité et les croyances qui tournaient autour.

Si c’est intéressant, je dois aussi avouer que c’est parfois aussi assez déprimant, surtout en tant que femme. En suivant cette bande-dessinée on peut clairement voir que les schémas se répètent sans cesse et ce n’est pas forcément très optimiste. Quoique la situation s’améliore petit à petit.

Au-delà du sujet initial j’ai aussi été contente de pouvoir voir l’évolution dans les mœurs par rapport au couple et surtout par rapport à l’homosexualité, qui est souvent représenté comme quelque chose de récent alors qu’il est évident que ça a a toujours existé. On peut donc en savoir plus sur la vision des choses, qui finalement n’est pas devenue meilleure qu’à la base.

Enfin, je trouve juste dommage qu’à partir du Moyen-Âge l’histoire ne se concentre quasiment que sur l’Occident. Mais je pense que pour aborder cela de manière plus international il faudrait du coup plus de tomes car c’est déjà très complet et long pour une BD (presque 200 pages !).

En bref, une lecture que je conseille et que je pense m’acheter (étant donné que je l’ai loué en bibliothèque) comme ouvrage de référence.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s