Le mari de mon frère tome 1 – Gengoroh Tagame

Un manga sur l’homosexualité vue par un japonais hétéro qui doit apprendre à passer outre ses préjugés, voici « Le mari de mon frère »

51pbdyh7xzl-_sx351_bo1204203200_

Résumé

Yaichi élève seul sa fille. Mais un jour, son quotidien va être perturbé… Perturbé par l’arrivée de Mike Flanagan dans sa vie. Ce Canadien n’est autre que le mari de son frère jumeau… Suite au décès de ce dernier, Mike est venu au Japon, pour réaliser un voyage identitaire dans la patrie de l’homme qu’il aimait. Yaichi n’a pas alors d’autre choix que d’accueillir chez lui ce beau-frère homosexuel, vis-à-vis de qui il ne sait pas comment il doit se comporter. Mais ne dit-on pas que la vérité sort de la bouche des enfants ? Peut-être que Kana, avec son regard de petite fille, saura lui donner les bonnes réponses…

(source : livraddict)

Mon avis

Dans ce manga, nous suivons Yaichi, un japonais qui élève seul sa fille dans sa maison d’enfance. Au décès de son frère jumeau, le mari de celui-ci souhaite venir au Japon voir les endroits où son mari a grandit. Yaichi doit donc laisser ses préjugés de côté afin d’accueillir Mike le grand canadien chez lui.

Le manga n’est pas spécialement intéressant au niveau de l’histoire car on sent que les situations sont prétextes afin d’amener les réflexions du personnage principal. Mais le manga met l’accent sur la compréhension de l’homosexualité en donnant des réflexions d’enfants ainsi que de quelqu’un de pas spécialement homophobe, mais pas pour autant pour, ce qui est assez important pour changer les mentalités, surtout dans un pays comme le Japon où c’est encore assez mal perçu et tabou.

Au niveau des personnages, tout tourne autour de Yaichi, Mike et Kana. Souvent selon le même schéma : Mike fait quelque chose d’assez normal mais qui perturbe Yaichi car il est toujours étonné d’avoir un étranger homosexuel chez lui, celui-ci a donc des réflexions assez négative. Kana pose ensuite une question qui choque Yaichi, mais Mike y répond le plus naturellement du monde ce qui pousse Yaichi a y réfléchir un peu plus et se dire que finalement il en fait trop, voir à pousser la réflexion plus loin et revoir ses propres torts et accepter un peu plus Mike dans son entourage.

Malgré ce thème omniprésent et des explications sur la communauté lgbtqa entre les chapitres, le manga ne s’arrête pas là et aborde d’autres sujets, principalement sur la famille que ce soit les relations père-fille, oncle-nièce, entre frères mais aussi sur les familles monoparentales et sur les séparations.

En bref, un chouette manga, qui ne m’aura pas spécialement appris grand chose à titre personnel mais qui permettent plus de représentation, ce que je trouve hyper important.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s